Celui qui se lance avec un car rempli d’enfants à l’assaut des pistes porte  responsabilités – et doit sans cesse penser à mille choses. Vous trouverez donc sur notre site de nombreux conseils, liens et suggestions importants et utiles qui vous feront gagner un temps précieux. Ainsi vous pourrez pleinement profiter de votre camp de sports de neige!

Organisation
Matériel
Responsabilités
Sécurité
Finances
Organisation
Utilité d'un camp de sports de neige
Organisation du camp
Programme du camp
Alimentation
Supports pédagogiques pour les sports de neige
Autres supports pédagogiques
Bourse aux moniteurs

Utilité d'un camp de sports de neige

Les avantages dont profitent les écoliers lors des camps de sports de neige:

  • Affronter de nouveaux défis et des expériences inattendues.
  • Faire l’expérience de la montagne, de conditions météo hivernales et de la nature et vivre ainsi directement en contact avec un autre univers dont ils ont l’habitude et expérimenter tous ses aspects.
  • Vivre en communauté et apprendre tous ensemble les sports de neige dans un autre lieu de vie que celui de l’école. Utiliser la neige comme matériau de construction et de jeu (igloos, pistes de bob, etc…)
  • Apprendre à connaître son corps, sa force et sa souplesse et s’habituer aux efforts physiques.
  • Adopter un comportement sain et sans danger (p.ex. savoir estimer les risques et les dangers).
  • Partager les succès et les échecs et être conscient des capacités et du potentiel qu’ils peuvent encore développer, qui sont habituellement peu visibles lors des cours en classe.
  • Vivre avec leurs camarades dans un environnement totalement différent et des autres conditions.
  • Fonctionner comme un groupe et apprendre à se comporter dans un groupe.
  • Vivre en indépendance sans leurs parents: où sont mes chaussures de ski? Où sont mes lunettes? Est-ce que j’ai tout?
  • Assumer la vie de tous les jours dans le camp, participer à la réussite du tout, faire quelque chose pour la communauté (cuisiner, ranger, soirées de jeu, courses de ski, etc…)
  • Comprendre la réalité de la vie de la population en montagne: que fait donc l’employé des skilifts durant la saison d’été?
  • Vivre avec son enseignant quand il est dans un autre rôle et pouvoir faire avec lui aussi quelques belles batailles de boules de neige.
  • Imaginer et occuper le temps libre avec les autres dans un lieu totalement différent.
  • Ev. vivre une semaine entière loin des écrans et découvrir à quel point d’autres activités peuvent être intéressantes.
  • Partager les expériences qu’ils vivent avec le groupe, elles feront encore effet longtemps après la fin du camp et consolideront la cohésion de classe: photos, vidéos, tu te souviens…?

Organisation du camp

Mobilesport.ch est une plateforme pour l’enseignement du sport et l’entrainement créée par l’Office fédéral du sport OFSPO. L’édition mensuelle de décembre 2012 est consacrée au sujet des camps de sports de neige et contient des informations sur l’organisation, des éléments sur le programme ainsi que sur des thèmes relatifs à la sécurité.

Edition Camps de sports de neige (pdf)

 

Sous le titre « diriger un camp de sports de neige », l’Office fédéral du sport OFSPO en collaboration avec la Haute école fédérale du sport de Macolin HEFSM a édité une brochure. Elle contient diverses checklists sur la reconnaissance, la façon d’organiser le camp ou les responsabilités de la direction du camp durant celui-ci.

Diriger un camp de sports de neige (pdf)

 

Grâce à la platforme GoSnow, la partie organisationnelle sur place est simplifiée. Il suffit d’une seule réservation pour que toutes les composantes du camp soient mise en place (logement, repas, abonnement de remontées mécaniques, matériel de location et professeur de sport si vous le souhaitez).

Checklist avec organisation simplifiée sur GoSnow

 

1 an avant le camp

  • Réservation du camp sur GoSnow (également possible plus tard, selon le principe « premier arrivé, premier servi »).
  • Ou réservation du logement dans le cas d’une réservation de camp individuelle.

6 mois avant le camp

  • Constitution de l’équipe de moniteurs du camp.
  • Ebauche de programme du camp (tenir compte des exigences J+S).

2 mois avant le camp

  • Reconnaissance:
    • Découverte du lieu (où est quoi; office du tourisme, remontées mécaniques, médecins, possibilités de faire les courses, etc…).
    • Domaine skiable (vue d’ensemble des installations, pistes et niveaux de difficulté, particularités comme les snowparks, les installations de chronométrage, numéros de téléphone des secours sur les pistes, etc…).
  • Informations aux élèves et aux parents.

1 mois avant le camp

  • Annonce du camp à J+S par le moniteur principal.

3 semaines avant le camp

  • Circulaire et liste des affaires à prendre avec aux élèves et aux parents.

Checklist (pdf)

Programme du camp

Constitur un programme de camp

Programme sportif:

  • Combien de groupes doivent être constitués et de quels niveaux?
  • Comment seront constitués les groupes?
  • Quel rôle auront les moniteurs?
  • Jeux de camp (jeux pour la semaine, la journée et le soir)
  • Soirée de fin de camp
  • Evénements spéciaux (présentations, visites, autres activités sportives)
  • Tester d’autres disciplines (télémark, ski de fond, patin à glace, etc…)
  • Construire un igloo
  • Luge

 

Déroulement de la journée:

  • Combien de temps doivent durer les activités sportives?
  • Horaire (réveil, déjeuner, cuisiner, heures des repas, soir, repos le soir)

 

Alternatives en cas de mauvais temps:

  • Même par mauvais temps, des activités en plein air devraient être organisées.
  • Définir un nouveau but de la journée.
  • Jeux dans et autour du logement.
  • Remplir le livre de camp.
  • Traiter de thèmes liés à la neige.
  • Autres activités sportives (piscine, patin à glace, curling, luge, promenade d’hiver).
  • Organisation dans l’équipe de moniteurs:
  • Faire passer les informations aux participants.
  • Informer sur le contenu du programme.
  • Partage des tâches.

 

Informations aux participants:

  • Informer assez tôt les parents à propos du camp et de la répartition des coûts.
  • Envoyer avant le camp une circulaire et une liste des affaires à prendre avant le camp.
  • Communiquer les règles du camp et demander une signature.
  • Envoyer une feuille santé et pour les cas d’urgence.
  • Eventuellement, organiser une soirée des parents avant le camp

 

Préparation pendant les cours:

  • Faire la répartition des chambres au préalable.
  • Ev. préparer un programme pour les soirées avec les élèves.
  • Organiser l’équipe de cuisine.
  • Ev. intégrer des exercices spécifiques durant les cours de gym

 

Budget:

  • Etablir le budget du camp.
  • En tous les cas, lancer les opérations financières.

Alimentation

L’alimentation est un point clé du camp. D’une part, les repas doivent être équilibrés et sains, d’autre part aussi, faisables pour l’équipe de cuisine. Pour la planification des menus, il faut se renseigner avant si les élèves de la classe ont des allergies, sont végétariens ou véganes ou s’ils ont d’autres habitudes alimentaires liées à leur culture. Dans l’édition camp de sports de neige de mobilesport.ch, vous trouverez des informations précieuses sur l’alimentation, des plans de menus avec recettes ainsi qu’une liste des courses:

Quand cuisiner quoi (pdf)

Plans de menus avec recettes (pdf)

 

Recettes végétariennes (pdf)

Autres recettes (pdf)

Planificateur des courses (.xls)

 

La Fondation Schtifti est à l’origine du programme Gorilla pour la promotion de la santé chez les jeunes.

Schtifti Foundation

Supports pédagogiques pour les sports de neige

Swiss Snowsports, la Fédération des écoles suisses de ski offre divers supports pédagogiques pour plusieurs sports de neige sur son shop en ligne.

Swiss Snowsports Shop

 

Ou directement les livres sur l’enseignement du ski.

ici

 

Sur mobilesport.ch plusieurs exercices, leçons et tests pour plusieurs sports de neige sont à votre disposition gratuitement. Les fonctions de filtre vous permettent un accès rapide au matériel correspondant au niveau et à l’âge de votre classe.
Ski alpin 
Snowboard
Skilanglauf 
Patinage sur glace 
Curling
Hockey sur glace

Autres supports pédagogiques

Cours sur la neige et les avalanches

Pendant les camps, même si le sport de neige a principalement lieu sur les pistes, il est toujours intéressant et instructif d’avoir des informations sur la neige et les avalanches. Ces thèmes peuvent être abordés avant le camp pendant les cours ou lors du camp.

L’institut WSL pour l’étude de la neige et des avalanches (abrégé SLF) met à disposition beaucoup d’informations sur la neige et les avalanches via son site Internet.

SLF information pour les élèves

 

En plus, le SLF publie quotidiennement un bulletin d’avalanche durant les mois d’hiver pour aider à mieux évaluer les risques et choisir le bon itinéraire en fonction des dangers.

 

Zones de tranquillité et sites de protection de la faune

L’augmentation des promeneurs en raquettes et des skieurs à peaux de phoque demande des mesures pour protéger la nature et les animaux. L’Office fédéral de l’environnement OFEV et le Club alpin suisse CAS ont mis en place la campagne « Respectez vos limites ». Les zones de tranquillité et les sites de protection de la faune sont définies par le canton en collaboration avec l’OFEV. Elles servent à créer une zone de retraite protégée pour la faune. Les quatre règles de base pour respecter les animaux sauvages:

  1. Respecter les zones de tranquillité et sites de protection de la faune: elles offrent aux animaux sauvages des possibilités de retraite.
  2. Dans la forêt, rester sur les chemins balisés: ainsi les animaux sauvages peuvent s’habituer aux hommes.
  3. Eviter les bordures des forêts et les surfaces non enneigées: ce sont les endroits préférés des animaux.
  4. Tenir les chiens en laisse, particulièrement en forêt: les animaux sauvages fuient les chiens qui courent librement partout.

Respectez vos limites

 

Mission Dahu

Mission Dahu est un module pédagogique de sensibilisation aux impacts environnementaux des sports et loisirs hivernaux en montagne, destiné aux élèves du cycle primaire (10-12 ans).

A travers le jeu, les enfants comprennent quels sont les impacts sur l’environnement lors de la pratique des sports d’hiver et comment agir pour les diminuer. Grâce à un équilibre entre théorie et expérimentation ludique, les enfants abordent 5 thématiques environnementales qui transmettent chacune un message-clé :

 

  • Faune et flore
  • Déchets
  • Transports
  • Matériel de sport

 

Le principe du jeu est de proposer aux enfants de partir en mission avec le dahu et de réaliser des épreuves de durée et d’approche variables (réflexion, jeu de rôle, création, enquête…), pouvant être réalisées autant à l’intérieur qu’en plein air. L’équipe éducative assure l’animation du jeu et entretient le dialogue avec les enfants sur chaque thématique, grâce à des fiches et un dossier pédagogique.

 

Vers le téléchargement gratuit

Bourse aux moniteurs

Les offres clé en main pour les camps de sports de neige des écoles proposées par l’Initiative sports de neige Suisse sur gosnow.ch doivent, dans la mesure du possible, correspondre au standard J+S. Pour répondre à ces exigences, il est nécessaire de faire appel à des moniteurs et des monitrices de sports de neige qualifiés. Dans cette optique, l’Initiative sports de neige coopère nouvellement avec sportnetzwerk.ch, la plus grande plate-forme d’emploi des professionnels du sport suisse.

 

Grâce à sportnetzwerk.ch, la recherche de moniteurs/-trices de sports de neige est désormais simplifiée. Les enseignant/-es peuvent y publier gratuitement des annonces pour leur camp d’hiver et ils auront la possibilité de choisir leur équipe de moniteurs/-trices parmi les 12’000 professionnels enregistrés sur la plate-forme.   

 

Ou informez-vous donc auprès du département des sports de votre canton.

Aperçu des départements des sports cantonaux.

Matériel
Habits de ski
Equipement de protection
Matériel

Habits de ski

Les habits doivent être appropriés et pouvoir être adaptés aux températures sur le moment. Il est donc conseillé de s’équiper pour les sports de neige selon le principe de l’oignon: avec plusieurs couches. Elles sont respectivement constituées d’une couche normale, d’une couche chaude et d’une couche d’isolation. La couche la plus proche du corps peut être un vêtement fonctionnel qui évacue la transpiration. Les pulls polaires sont de bons vêtements pour la deuxième couche, la couche chaude. La laine n’est pas adaptée ni pour la première ni pour la deuxième couche parce que ce matériau aspire et stocke l’humidité. Finalement la couche d’isolation doit protéger du vent, de la pluie et de la neige. Même lorsque la couche extérieure doit résister à l’eau, il est conseillé de choisir un matériau respirant. Cela peut aussi être très utile si la dernière couche est équipée de fermetures éclair permettant l’aération et pouvant être ouvertes si besoin. C’est aussi un plus pour les pantalons de ski. Il est aussi important de soigner et d’imprégner la couche d’isolation.

 

Lunettes de soleil

Le port des lunettes de soleil est particulièrement important aux sports de neige. Les rayons UV qui sont particulièrement dangereux pour les yeux sont deux fois plus puissants à cause de la réflexion sur la neige. L’intensité de la charge UV augmente donc fortement pour les yeux. Pour le sport de neige, les lunettes à soleil adaptées sont les larges avec des verres qui couvrent entièrement l’oeil.

Equipement de protection

L’équipement de protection doit empêcher ou amoindrir les blessures en cas de chute. Le port d’un tel équipement doit être possible avec des vêtements de sports d’hiver normaux et ne pas retreindre la mobilité. L’équipement de protection est constitué d’un casque, de protèges-poignets et d’une protection dorsale. Le bpa recommande d’être attentif aux caractéristiques suivants:

 

Casque

  • Estampillé  norme UE 1077
  • Le casque doit être bien fixé sur la tête et agréable, également lors du port de lunettes de soleil ou d’un masque de sport de neige.
  • Le casque ne doit pas bouger lorsqu’on secoue la tête même quand la fermeture au menton est ouverte.
  • Après une chute violente, le casque doit être remplacé même si aucun dégât extérieur n’est visible.
  • Remplacer le casque après 5 ans même si aucun dégâts n’est visible.

 

Protèges-poignets pour les snowboarders

  • Un protège-poignet peut éviter les blessures ou en diminuer la gravité
  • Il n’y a actuellement aucun norme européenne qui garantirait la qualité de la protection
  • Un protège-poignet  doit protéger le poignet de l’élongation grâce à son élément stabilisateur et amortir les chocs sur le poignet
  • L’élément de stabilisation ne doit pas avoir de bords tranchants

 

 Protection dorsale

  • Les mécanismes des accidents qui conduisent à des blessures au bassin, au dos et à la moelle épinière ne sont encore que très peu étudiés. C’est pour ça que nous ne pouvons donner de conseils scientifiquement prouvés.
  • Les protections dorsales, lorsqu’elles sont de la bonne taille, selon leur confection et le matériau utilisé, peuvent amortir les chocs directs et empêcher les objets tranchants de s’enfoncer dans le dos.
  • Une protection dorsale n’a pourtant que peu voire aucun effet lors de chocs axiaux sur le coccyx ou la tête, en cas de chocs sur les vertèbres cervicales (coup du lapin) et lors de violentes rotations du tronc. Les conséquences de ces mouvements violents peuvent conduire à la rupture des vertèbres ou à des dégâts irréversibles à la moelle épinière.
  • Une protection dorsale offre malgré tout une protection supplémentaire lors des descentes hors-piste ou dans les snowparks, lors de l’exécutions de pipes, sur les rails ou les obstacles, partout où les risques d’une chute sur le dos depuis une certaine hauteur sont plus probables que lors des descentes sur les pistes.

Matériel

Le matériel utilisé est un facteur important pour une descente en sécurité sur les pistes. Il faut être attentif aux aspects suivants en ce qui concerne le ski ou le snowboard.

 

Ski

  • Les skis doivent être adaptés au skieur: sorte, profil, longueur
  • Les carres doivent être aiguisés (des carres rouillés ou émoussés peuvent diminuer la tenue sur les pistes dures)
  • La fixation doit être correctement insérée dans le ski et avoir été validée par le bpa; taille, poids, style du skieur
  • Contrôle des chaussures, semelles et attaches

 

Snowboard

  • Das Snowboard soll auf den Fahrer abgestimmt sein: Art, Taillierung, Länge Le snowboard doit être adapté au snowboarder: sorte, profil, longueur
  • Les carres doivent être aiguisés (des carres rouillés ou émoussés peuvent diminuer la tenue sur les pistes dures)
  • Disposer correctement les fixations
    • L’espace entre chaque fixation de pied, aussi appelée stance, doit correspondre à peu près à la longueur depuis la semelle jusqu’à la partie supérieure du genou.
    • Un espace plus grand simplifie la stabilité latérale
    • Placer la fixation au centre de l’emplacement, les orteils et les talon ne devraient pas dépasser de la planche.
    • Les fixations doivent être orientées avec un angle de 24 degrés au minimum
    • Les duck-stances permettent de snowboarder dans les deux sens et aident les débutants à trouver la position idéale.

 

 

Intersport Suisse et les revendeurs Intersport dans les destinations soutiennent les écoles avec des prix spéciaux pour la location d’équipement pour les camps de sports de neige ou les journées. Profitez-en ici.

Responsabilités
Responsabilités
Devoir de garde

Responsabilités

Le corps enseignant a un devoir de garde envers ses élèves. Il est responsable de l’intégrité physique et psychique des enfants qui lui ont été confiés. Cela requiert de reconnaître les risques et dangers potentiels, de les diminuer le plus possible au préalable et de les combattre activement ensuite. Cette responsabilité ne peut pas être déléguée. Durant son camp le maître porte aussi la responsabilité des actes de son aide de camp, comme s’il avait agi lui même ou avait renoncé à le faire.

En cas de dommages lors de manifestations scolaires durant les heures de cours obligatoires, c’est l’école qui porte la responsabilité. En cas de préméditation ou de négligence flagrante de la part du maître, l’école est en droit de se retourner contre le corps enseignant. Si le maître avait à ses côtés des aides de camp, en cas de participation au recouvrement des dommages, il sera jugé si les aides ont respecté leurs obligations. Pour cela, les critères suivants sont valables:

  • Choix de l’accompagnant; remplit-il les exigences de la manifestation et les objectifs de celle-ci
  • Instructions et informations adaptées aux conditions concrètes, décider des devoirs et des mesures de sécurité ensemble
  • Surveillance ciblée
  • Le choix de l’aide de camp; remplit-il les exigences de la manifestation ainsi que ses objectifs

Devoir de garde

Conditions de base pour assumer le devoir de garde / prérequis pour un camp de sport de neige:

  • Faire une reconnaissance des promenades, des logements, des pistes
  • Adapter le programme au développement et aux capacités des participants
  • Informer clairement et assez tôt les parents sur: le programme, l’équipement, la nourriture, les coûts, les dispenses, et particulièrement en cas de mesures d’éducation particulières, de la nécessité de prendre des médicaments, la possibilité de contact, feuille en cas d’urgence, etc.
  • L’équipement doit être adapté aux exigences et aux conditions
  • S’entourer d’accompagnants compétents, les instruire clairement et effectuer une surveillance
  • Donner des instructions claires et adaptées à l’âge, contrôler régulièrement le respect des règles
  • Observer les enfants: peur, fatigue, défi, surestime de soi, etc
  • Etre particulièrement attentifs aux enfants qui sortent du lot, être attentif aux problèmes de santé éventuels
  • S’assurer d’avoir avec soi des solutions médicales d’urgence, de premiers secours: pharmacie de voyage, feuille de secours, natel
  • Préparer consciencieusement le camp et faire des reconnaissances, consulter les bulletins météo, les bulletins d’avalanche
  • Etablir avec les enfants les règles du camp par écrit (panneau à suspendre dans le logement du camp)
  • Informer les parents au sujet des règles du camp
  • Connaître et prendre toutes les mesures de sécurité
  • Choisir les pistes en fonction du plus faible du groupe
  • Respecter les signaux et les interdictions de descendre sur les pistes

L’école n’est pas responsable des accidents en dehors des périodes scolaires. Par exemple si un élève se casse une jambe sur une piste qu’il pouvait descendre selon ses capacités et dans le respect des instructions données. L’assurance accident va couvrir les coûts de guérison mais l’école ne sera pas responsable de toutes les suites éventulles de l’accident. Si le maître par contre a de manière évidente choisi une piste trop dure ou failli à son devoir de surveillance, la situation est différente.

Devoir de garde et responsabilité des enseignants

Sécurité
Documents et matériel de cours
Préparation physique
Phase d'échauffement et choix des pistes
Utilisation des installations de transport
Astuces pour les cours sur la piste
Comportement en cas d'accident
Prévention avec la bpa

Documents et matériel de cours

Sur les pistes et dans les parcs, les règles de la FIS ainsi que celles des snowparks font foi

Règles des la FIS (pdf)

Tableau des snowparks (pdf)

Le bureau de prévention des accidents bpa s’est occupé de la sécurité des sports de neige et a développé et publié des règles de sécurité pour les divers sports de neige. Vous pouvez télécharger directement ces documents en PDF ici ou commander la version imprimée auprès du bpa.

Feuilles d’enseignement du bpa pour la promotion de la sécurité

Ski et snowboard (pdf)

Luge (pdf)

Sport de neige pour écoliers du primaire (pdf)

Jeu de cartes snow-Safety (pdf)

 

Brochures d’information sur le thème « sécurité et sports de neige »

Skier et snowboarder (pdf)

Luge (pdf)

Sécurité dans le sport de neige (pdf)

Préparation physique

Faire du ski ou du snowboard sont des activités physiquement exigeantes. Une bonne condition physique peut réduire les risques de chutes et de blessures. La Suva a établi un programme d’exercices comme mesures préventives et préparation pour les sports de neige. Ces exercices peuvent aussi être intégrés à une leçon de gymnastique.

 

Exercices 

 

Tous les exercices sont également disponibles sur YouTube

Phase d'échauffement et choix des pistes

L’échauffement doit être adapté pour capter l’attention des élèves et les rendre attentifs à la journée de neige à venir. Il doit activer la circulation mais aussi être amusant. Ne vous échauffer pas seulement le matin mais également après les longues pauses ou lorsque la température est basse. Abordez lentement les premières descentes et skier tranquillement. Préparez les parcours selon le niveau du groupe et informez les participants à propos des pistes à venir et sur ce qui les attend à la prochaine descente.

Utilisation des installations de transport

Téléphérique/télésiège

Fermez les ceintures de sécurité ou les portes. Asseyez-vous ou restez debout calmement pendant le transport. En cas d’arrêt, attendez les instructions du personnel de l’installation. Les enfants de moins de 1m25 doivent impérativement être accompagnés d’un adulte. Pendant le trajet, il est interdit de se balancer. En chemin, ne jamais descendre ou sauter en avance.

 

Remonte-pente

Les snowboarders décrochent leur fixation arrière. Les skieurs prennent leurs bâtons dans la main à l’opposé si ce sont des arbalètes. Si vous tombez durant la montée, quittez aussitôt la trace et éloignez-vous du remonte-pente. Il est interdit de slalomer durant la montée. Vous restez debout et vous laissez tirer. Il n’est pas permis de s’asseoir sur l’arbalète. Exercez-vous avec les débutants avant de prendre le remonte-pente, p.ex avec des bâtons sur un terrain plat.

Astuces pour les cours sur la piste

Prenez une pharmacie de secours avec vous sur la piste. Comptez les participants et contrôlez régulièrement que votre groupe est complet. Donnez toujours le prochain lieu de ralliement comme aide à l’orientation. Réfléchissez à l’avance où et quels exercices devront être exécutés et utilisez pour les faire le moins possible de pistes très fréquentées ou les pistes où vous voyez qu’il n’y a pas possibilité de croisement.

Comportement en cas d'accident

  1.  Sécuriser le lieu de l’accident
    • Si possible éloigner tous les blessés et toutes les personnes impliquées de la zone de l’accident. Placer les skis au-dessus du lieu de l’accident en forme de croix. 
  2. Apporter les premiers secours
    • Analyser l’état des blessés, mettez-les dans la bonne position et commencez aussitôt les mesures d’urgence. Occupez-vous des blessures et protégez le blessé du froid.
  3. Alarmer
    • Annoncez l’accident via le numéro d’urgence local ou à la prochaine station de téléphérique. Informez les secours sur le lieu, l’heure de l’accident, le nombre de blessé et le type de blessure.
  4. Constat du déroulement des faits
    • Prenez les coordonnées des personnes impliquées et des témoins. Notez le lieu, l’heure et le déroulement de l’accident.

Prévention avec la bpa

 

 

 

Notre partenaire de prévention

 

vidéo Snowpark

 

vidéo Freeride

 

vidéo faire de la luge

Finances
Budget scolaire
Jeunesse+Sport
Fonds de Rigueur
Financement avec le crowdfunding

Budget scolaire

Le financement des camps des écoles est règlementé au niveau cantonal et communal, de manière très individuelle. Le moyens financiers pour un camp planifié doivent être budgétés par la direction de l’école. En règle générale, les coûts d’un camp sont assumés d’une part par l’école et d’autre part par les parents. La hauteur du financement apportés par les parents est normalement inscrite dans le règlement de l’école.

Si les parents à bas revenus ne peuvent apporter leur part du financement au camp, il y a dans la plupart des cas la possibilité de faire une demande de soutien auprès de l’école, de la commune ou du service social.

Jeunesse+Sport

Organiser un camp respectant les standards J+S est d’une part une assurance de qualité et d’autre part aussi une possibilité de financement. Lorsqu’un camp remplit les critères et exigences J+S et quand il est budgété comme tel, un soutien financier supplémentaire de CHF 7.60 par enfant et par jour est versé. Informez-vous auprès des coaches J+S de votre école ou auprès d’un département des sports cantonal.

Départements des sports cantonaux

Fonds de Rigueur

Du fait de subventions communales et de participations parentales limitées, même des activités de sports de neige peu onéreuses ne sont pas abordables pour certaines communes, écoles et parents d’écoliers. L’Initiative sports de neige a donné vie au fonds de cas de rigueur en collaboration avec la fondation « Freude herrscht ». Il vise à offrir un soutien aux écoles qui se situent dans des communes à faible capacité financière ne pouvant pas organiser de camps pour des raisons budgétaires ou bien qui, pour des raisons spécifiques, ne disposent pas d’un budget suffisant pour mettre en place un camp ou une journée de sports de neige.

 

Formulaire de demande de subvention (pdf)

Règlement du fonds (pdf)

 

 

Fondation « Freude herrscht »

 

La fondation « Freude herrscht » a été fondée à la mémoire de Mathias Adolf Ogi. Avec pour objectif la transmission de vertus telles que : joie de vivre, efficacité, persévérance, serviabilité et camaraderie aux générations futures.

 

« Freude herrscht » soutient des programmes qui favorisent une confiance en soi saine et de bonnes capacités physiques chez les enfants.

Financement avec le crowdfunding

Financement avec le crowdfunding

Dans le crowdfunding, les projets sont financés par un grand nombre de personnes. Sur la plateforme de crowdfunding heroslocaux.ch vous pouvez financer votre camp de classe en collectant des dons d’une manière facile et moderne. A côté de l’argent, il y a aussi la possibilité de récolter du matériel et de trouver des bénévoles. La plateforme est mise à disposition gratuitement par notre partenaire Raiffeisen.

 

Gagnez un capital de départ

Démarrez maintenant un projet de crowdfunding pour votre camp de ski et gagnez un capital de départ ! Les trois premiers projets, qui demandent à changer dans la phase de lancement, reçoivent chacun un capital de départ de CHF 500.00. Il vous suffit d’écrire le code « GOSNOW17 » dans la messagerie du projet lors du changement de phase. Bonne chance !

 

Le crowdfunding fonctionne ainsi sur heroslocaux.ch

 

 

Démarrez maintenant votre projet sur heroslocaux.ch ! 

Les écoles trouvent ici du soutien financier pour leurs activités de sport de neige.