Rapport annuel
2020/2021
Tanja Frieden, Présidente
Photo: Sandra Blaser

Avant-propos

La grenouille dans la casserole

 

Tout le monde connaît la fable de la grenouille : si l’on plonge une grenouille dans une casserole d’eau chaude, elle essaie immédiatement de se sauver. Comme on peut s’y attendre. Mais si l’on plonge l’animal dans une eau tiède que l’on porte très progressivement à ébullition, il ne bougera pas.

Il reste là, et finit par mourir. Pourquoi ? La grenouille ne remarque pas le lent changement de température et ne reconnaît donc pas le danger imminent.

 

Cette histoire n’est pas sans intérêt si l’on perçoit la métaphore : il fait lentement de plus chaud en plus chaud, plus étroit, et la grenouille a déjà ses premières brûlures. Je ne fais toutefois pas référence au réchauffement climatique, mais à un autre phénomène mondial qui nous tient en haleine depuis un an et demi : le Coronavirus, le SRAS CoV-2, la pandémie, le confinement, la quarantaine, la vaccination et le certificat obligatoire. Les sujets polarisent, échauffent les esprits et les fronts se durcissent. Faire face aux critiques et aux opinions divergentes fait partie du fonctionnement d’une société, mais il ne reste bientôt plus rien d’une culture civilisée qui favorise la conversation et la discussion; la méfiance et le ressentiment continuent de faire monter la température de l’eau dans notre casserole. Mais qui est réellement «la grenouille» dans notre société ? Nos enfants !

 

 

Cette situation inédite est probablement la plus difficile à (sup)porter pour les enfants. Les soirées pyjama avec des amis/-es ? Pas tant que ça pour le moment. Jouer avec les enfants du voisinage ? Seulement avec une désinfection régulière des mains. Le championnat d’unihockey junior est annulé, les cours de danse sont interdits et la salle de trampoline est fermée. Et puis il y a les cours à l’école avec des masques et des règles strictes de distance pendant la pause ainsi que des jours de quarantaine réguliers à la maison – et même entre-temps la fermeture de l’école et l’enseignement à distance. Sans parler des camps scolaires.

 

Les expériences qu’une fille de 12 ans ou un garçon de 14 ans font dans un camp scolaire ne peuvent pas être simplement rattrapées plus tard – l’année est irrévocablement perdue à cet égard. Il faut donc éviter à tout prix une nouvelle fermeture d’école, c’est désormais clair pour tout le monde. Et lorsqu’on parle de fonctionnement scolaire, il faut entendre non seulement les cours de STEM et de langues, mais aussi les cours de sport et de musique, les excursions, les semaines de projet et les camps (de sports de neige). Les excursions et les camps pourraient avoir un effet positif sur la gestion des conséquences et de l’impact de la crise et constituer ainsi un exutoire pour la vie quotidienne en période de Covid – et aussi faire refroidir l’eau dans la casserole, pour revenir à notre métaphore. À l’avenir, nous devrions donc encourager ces activités extrascolaires encore plus que nous ne devrions les interdire.

 

La saison d’hiver dernière, ces interdictions ont fait que nous n’avons pu réaliser notre record de réservations de camp que sur papier, car tous les camps ayant finalement été annulés. Connus pour proposer toujours des solutions, nous avons proposé des camps «Go(s)NOW» dans les régions montagneuses pour le début de l’été en guise de remplacement. Des camps actifs en montagne, avec un programme de camp varié et tout cela encore pendant l’année scolaire en cours (c’est-à-dire avant les vacances d’été). Nous avons reçu des réactions enthousiastes de la part des destinations et des enseignants/-es pour cette adaptation à la situation actuelle. Malheureusement, la pandémie était toujours présente au printemps et les cantons n’ont pratiquement pas levé leur interdiction de camp pour les écoles. Par conséquent, seuls quelques-uns de ces camps GoNOW ont été réservés. Je suis néanmoins fière de cette action, qui montre une fois de plus à quel point l’Initiative sports de neige et surtout tous nos partenaires sont agiles et capables de s’adapter.

 

Notre devise «le changement est le bienvenu» semble avoir eu un effet très fort sur nous-mêmes l’an passé : nous avons donc eu un grand changement au sein du Comité. Certains membres de la première heure sont partis. Ces membres fondateurs (et surtout les personnes qui se cachent derrière) me manquent ainsi que leur action et je tiens à les remercier toutes et tous du fond du cœur pour le voyage que nous avons fait ensemble et pour leur engagement indéfectible. Motivés/-ées, nous nous tournons vers l’avenir, qui offre également de nouvelles opportunités. Je suis particulièrement heureuse que Virginie Faivre, ancienne athlète de ski halfpipe et Présidente du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques d’hiver de la jeunesse de Lausanne 2020, soit notre nouvelle Vice-Présidente. En Suisse romande notamment, nous voulons élargir notre champ d’action et devenir encore plus actifs. Notre stratégie adaptée prévoit également de mettre davantage l’accent sur la formation initiale et continue des enseignants/-es. Nous ne voulons pas seulement les soutenir avec nos offres sur GoSnow.ch, mais nous voulons aussi leur transmettre le plaisir des camps pendant leur formation et leur donner les outils nécessaires pour les organiser. En général, nous voulons promouvoir l’appréciation de ce travail des enseignants/-es. Avec de nouvelles formes d’offres – en partie également en dehors de la saison d’hiver – nous voulons également atteindre de nouveaux groupes cibles d’enseignants/-es et ainsi leur faire découvrir pas à pas les camps de sports de neige. La chose la plus importante à cet égard est probablement d’obtenir l’adhésion de tous les anciens actionnaires ainsi que des nouveaux membres afin de poursuivre avec succès notre intérêt commun d’amener les enfants dans la nature et dans les montagnes.

 

Il ne nous reste plus qu’à espérer que cet hiver, les enfants pourront à nouveau bouger et se rencontrer dans la nature et dans la neige, sans crainte et sans limites. Nous pouvons tous faire notre part, en gardant toujours à l’esprit la situation dans son ensemble et l’avenir. Et qui, s’il vous plaît, façonne notre avenir ? À tous les égards et à tous les niveaux, ce sont nos enfants et nos jeunes. En tant qu’Initiative sports de neige, nous voulons apporter notre contribution et les aider à vivre des expériences inoubliables dans la nature.

 

Oui, nous sommes prêts, aujourd’hui plus que jamais, à nous attaquer à cette tâche très importante avec le sérieux nécessaire mais aussi beaucoup de plaisir, à prendre des responsabilités et à contribuer à la construction de nouvelles bases individuelles et sociales solides. Est-ce que je nous prends trop au sérieux ?

Non ! Je crois que l’avenir DOIT être COMMUN. Nous devons réduire les éléments de division et rechercher et faire vivre l’élément unificateur dans TOUT.

 

Votre Tanja

 

voir plus montrer moins

Bilan de l'année

2020/2021
35%
Croissance malgré coronavirus

Les écoles et les enseignants/-es veulent sortir au grand air, ils veulent organiser des visites, des excursions et aussi des camps de classe. Les camps de sports de neige sont de nouveau à l’ordre du jour et même après le premier « lockdown » ainsi que le renforcement des mesures de protection, de nombreuses écoles étaient prêtes à se déplacer pour participer à des camps de sports de neige. Nous avons enregistré 35% de réservations de camp de plus que l’année précédente. Malheureusement, la situation générale s’est détériorée à tel point en automne 2020 que les autorités scolaires et éducatives cantonales ont interdit aux écoles toutes les excursions et tous les camps et que, par conséquent, tous les camps de sports de neige de l’hiver 2020/2021 ont dû être annulés. Non seulement les 250 camps réservés par notre intermédiaire, mais aussi tous les camps de sports de neige des écoles de toute la Suisse ! Ces annulations ont non seulement empêché les élèves de se réjouir et de vivre de belles expériences dans ces camps, mais elles ont également entraîné d’énormes pertes de chiffre d’affaires pour les prestataires de services, en particulier pour les hébergements de groupe.

1746
Enquête auprès des enseignants/-es

Nous avons mandaté l’institut d’études de marché et d’opinion « gfs-Zurich » pour qu’elle mène une enquête auprès des enseignants/-es suisses entre novembre 2020 et fin janvier 2021. Le taux de réponse a été très élevé et environ 1800 enseignants/-es suisses ont pris un peu de temps pour partager leurs besoins et expériences en matière de camps scolaires. Les résultats de cette enquête sont ouverts au public et peuvent être commandés auprès du secrétariat de l’institut.

82%
Enfants/contact avec les sports de neige

Parmi les raisons qui motivent les enseignants/-es à organiser des camps de sports de neige, les enseignants/-es interrogé/-es mettent les intérêts des enfants au premier plan. Ils et elles souhaitent avant tout que leurs élèves s’amusent (89%), qu’ils puissent vivre une expérience loin du quotidien scolaire (86%) et avoir l’opportunité de vivre des activités de sports de neige (82%). Les autres motifs évoqués, tels que l’organisation d’activités de sports de neige par pure tradition ou obligation envers la direction de l’école ou la commune/du canton, ne jouent qu’un rôle mineur.

19%
Charge de travail conséquente

Les raisons qui pourraient décourager les enseignants/-es à organiser un camp de sports de neige sont diverses. Les trois principales raisons sont : le manque d’intérêt (19%), la charge de travail (19%) et le haut degré de responsabilité (18%). En outre, environ un tiers (30%) des personnes interrogées sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle les camps de sports de neige représentent un trop grand risque pour les enseignants/-es. Du côté des établissements scolaires, aucun élément ne semble faire obstacle à l’organisation de camps de sports de neige : environ trois quarts (74%) des personnes interrogées déclarent que les activités de sports de neige sont encouragées au sein de leur école. Une minorité de personnes (8%) ne sont « pas du tout d’accord » ou « plutôt pas d’accord » avec cette affirmation.

19%
Camps en Suisse romande

Près de 20% des camps ont été réservés par des établissements scolaires romands. Le canton de Genève se distingue particulièrement des autres, car il encourage très activement ses enseignants/-es à organiser des camps de sports de neige et leur recommande notre plate-forme GoSnow.ch. Dans les autres cantons romands, les camps de sports de neige sont encore principalement organisés par les enseignants/-es ou ils sont fortement soutenus sur le plan organisationnel par les offices cantonaux du sport, comme c’est le cas par exemple dans le canton de Neuchâtel.

63%
Nouvelles formes d'offre

Une majorité d’enseignants/-es (61%) opterait pour une « semaine de projets d’hiver » en guise de prochain camp scolaire. Les plus intéressés/-es par cette offre tout compris sont les enseignants/-es  qui n’ont jamais organisé de camp auparavant (63%).

 

Près de deux tiers (63%) des personnes interrogées seraient également intéressés à organiser un camp de sports de montagne durant l’été. Une offre polysportive serait largement plébiscitée (86%).

 

Evolution des réservations

L’évolution des réservations de camps au fil des mois connaît deux phases clés. Premièrement, l’ouverture des réservations au printemps, lorsque de nombreux enseignants/-es ont encore en tête de beaux souvenirs de l’hiver et réservent très tôt leur futur camp de sports de neige. Ensuite vers l’été, les demandes diminuent et s’arrêtent pratiquement pendant les vacances estivales. Enfin, dès la mi-août et jusqu’aux vacances d’automne, une autre grande vague de demandes ainsi que de réservations suit lorsque la nouvelle année scolaire a commencé et que l’école a donné son accord pour l’organisation d’un camp de sports de neige. Par rapport à l’année précédente, une augmentation plus importante des réservations en 2020 peu avant les vacances d’été a été constatée.

Classement des réservations par canton

Les offres proposées sur la plateforme GoSnow.ch ont été très prisées par les écoles des cantons suivants : Berne (76 camps), Genève (34), Bâle-Campagne (30) et Zurich (25).

En comparaison aux années précédentes, le canton de Zurich a connu une forte augmentation du nombre de camps réservés – ce qui nous réjouit particulièrement. Notre communication s’adresse généralement aux enseignants/-es ainsi qu’aux établissements scolaires de toute la Suisse. Mais ces deux dernières années, nous avons ciblé un peu plus intensivement les cantons à forte densité de population et cette stratégie a manifestement porté ses fruits.

Comptes annuels

Bilan et comptes de résultats

L’Initiative sports de neige se charge de la facturation centralisée des camps organisés. Mais étant donné qu’elle ne dégage aucun chiffre d’affaires, les annulations liées à la crise du coronavirus n’ont pas entraîné de pertes financières pour l’association, uniquement une baisse du chiffre d’affaires.

 

Le litige avec l’administration fédérale des contributions a été réglé en notre faveur. Les provisions constituées ont donc pu être dissoutes. Avec d’autres produits extraordinaires, il en résulte finalement un revenu de CHF 4’602.25 ajouté aux avoirs de l’association.

 

Les comptes annuels ont été vérifiés par la fiduciaire Hagmann Treuhand AG au cours du mois d’août. Le rapport de révision est annexé aux comptes annuels.

 

télécharger le pdf

Organes

Les membres du Comité sont élus par l’Assemblée générale pour un mandat d’une durée de trois ans et peuvent être réélus plusieurs fois.

 

Fin 2020, Pierre Pfefferlé a quitté son poste de Vice-Président de l’Initiative sports de neige Suisse et a été remercié pour son précieux engagement lors d’une séance du Comité. Au cours de la phase de constitution de notre association, il a apporté une aide précieuse afin que nous puissions nous faire une place en Romandie et a apporté une contribution précieuse grâce à ses excellentes compétences analytiques.

 

D’autres démissions et changements au sein du Comité ont eu lieu au cours de l’année associative. Lors de la prochaine Assemblée générale, six nouveaux membres du Comité seront élus. Certains membres ont d’ores et déjà pris leurs fonctions au cours de l’année associative.

 

Sepp Odermatt a remis la direction par intérim de l’association Remontées Mécaniques Suisses à Berno Stoffel en octobre 2020 et se consacrera désormais pleinement à la présidence de l’Association des entreprises de transport de Suisse centrale.

 

Après huit années passées au sein de la Fédération suisse du tourisme, Barbara Gisi a cédé la direction à Philipp Niederberger. Membre du comité depuis la fondation de l’association, elle nous a aidés, grâce à son dévouement et grand savoir-faire, à nous faire une place et à gagner la reconnaissance ainsi que la bonne volonté de la branche touristique.

 

L’Association suisse des services des sports (ASSS) a réorganisé ses tâches et revu ses processus et a décidé de ne plus être représentée au sein de notre Comité. Sébastien Raymond, secrétaire général, a donc quitté sa fonction au sein du Comité à la fin de l’année 2020.

 

René Ritter se retire après de nombreuses années au sein de l’Association des fournisseurs suisses d’articles de sport (SPAF). Son départ laissera un grand vide, aussi bien au sein de l’Association que du Comité. Ses vastes connaissances et son expérience ainsi que son opinion éclairée nous manqueront. Le SPAF propose Markus Wolf comme remplaçant pour le siège du comité.

 

L’Office fédéral du sport sera également nouvellement représenté après que Peter Moser ait démissionné de son poste de responsable de la formation à l’OFSPO afin de se tourner vers un nouveau défi professionnel. Ruedi Zesiger, qui a déjà participé à la phase de fondation de l’association, sera le nouveau membre du comité directeur, pour autant qu’il soit élu par l’assemblée générale.

 

La démission de Davide Codoni en tant que directeur de Swiss Snowsport signifie également qu’un autre siège est à repourvoir au sein du comité. Le nouveau directeur Stéphane Cattin est candidat à l’élection par l’Assemblée générale.

 

Les membres sortants du Comité ont été honorés pour leur engagement dans le cadre d’une séance du Comité qui a eu lieu cet été. Nous sommes fiers et reconnaissants d’avoir eu la chance de pouvoir collaborer avec chacun d’entre eux et chacune d’entre elles et avons apprécié les riches échanges ainsi que discussions.

Un grand merci!

Nous remercions chaleureusement tous nos membres, sponsors et partenaires !

Depuis sa fondation, l’Initiative sports de neige Suisse se distingue de par une large coopération et un fort esprit de collaboration. Le but commun de tous les acteurs impliqués dans ce projet est de contribuer à renforcer et à promouvoir le bien culturel suisse que représentent les sports de neige. C’est grâce à notre diversité et à une base solide que notre travail est couronné de succès.

Membres

ASMAS Commerce de sport Suisse

ASMAS Commerce de sport Suisse regroupe des magasins d’articles de sport qui équipent la population helvétique (sportifs actifs et de loisirs) avec du matériel, des chaussures et des vêtements de sport.

Remontées Mécaniques Suisse

Remontées Mécaniques Suisses (RMS) est l’association faîtière de la branche des remontées mécaniques suisses. D’un point de vue juridique, il s’agit d’une association. Ses membres sont environ 350 des quelque 500 entreprises de remontées mécaniques de toutes les régions du pays. Les grandes et moyennes entreprises de remontées mécaniques sont pratiquement toutes membres, de même que de nombreuses plus petites stations de ski. Les remontées mécaniques suisses souhaitent intéresser le plus grand nombre possible de jeunes aux sports de neige pendant leur scolarité. C’est pourquoi RMS a lancé une campagne de camps de sports de neige en 2012 qui a été poursuivie par l’Initiative sports de neige Suisse.

Fédération suisse du tourisme FST

La Fédération suisse du tourisme FST est l’association faîtière du tourisme suisse. Elle défend les intérêts des prestataires touristiques vis-à-vis de la politique, des autorités et du public. La FST encourage la qualité et l’innovation.

SPAF – Association des fournisseurs suisses d'articles de sport

150 fabricants, importateurs et agents d’articles de sport sont réunis à la SPAF.

Swiss Snowsports

En tant qu’association faîtière des écoles et des professeurs suisses de ski, Swiss Snowsports (SSSA) façonne les sports de neige en Suisse. Les sports de neige jouissent d’une longue tradition en Suisse et ne cessent de s’y développer.

Swiss-Ski

La Fédération suisse de ski Swiss-Ski est l’association faîtière des sports de neige suisse. Swiss-Ski promeut le sport d’élite de façon ciblée en se basant sur les meilleures nations du monde. Swiss-Ski encourage également le sport de loisirs. Ce faisant, elle érige les fondements pour les futurs succès dans le sport d’élite et fournit en même temps une contribution active à la santé de la population.

Intersport Suisse

INTERSPORT Suisse réunit les 200 magasins de sport leaders en Suisse. Ces entrepreneurs sont le visage d’INTERSPORT Suisse. Les commerçants spécialisés INTERSPORT sont tous des entrepreneurs indépendants qui se distinguent par leur passion, leur motivation et leur longue expérience dans le domaine du sport.

Suisse Tourisme

Suisse Tourisme est l’organisation nationale de marketing et de vente pour la Suisse, pays de voyages, de vacances et de congrès.

Ochsner Sport SA

OCHSNER SPORT est synonyme de conseils compétents, d’une large gamme d’articles de sport et d’un forte présence régionale, avec ses plus de 80 filiales dans tout le pays. OCHSNER SPORT développe chaque jour son savoir-faire en matière de sport grâce à des services innovants tels que le Running Lab de Viktor Röthlin, en recourant à du personnel qualifié et en coopérant étroitement avec différentes associations sportives telles que la FSG, Swiss Olympic, Swiss-Ski et les plus grandes marques sportives du monde.

Davos Klosters

Davos Klosters est une destination touristique majeure au cœur des Alpes de Suisse orientale, respectivement dans le canton des Grisons, qui profite d’une très bonne accessibilité (N13 et aéroport de Zurich Kloten). Les objectifs de Davos Destinations-Organisation (DDO) : assurer le succès économique de la région, maintenir les valeurs ajoutées et places de travail déjà existantes et en créer de nouvelles et enfin garantir une qualité de vie élevée pour les hôtes et les indigènes tout au long de l’année.

Auberges de jeunesse Suisse

Les Auberges de Jeunesse Suisses disposent d’un réseau de plus de 52 auberges de jeunesse, des auberges-châteaux romantiques et villas majestueuses à l’auberge nouvelle formule – le wellnessHostel4000; en passant par des auberges campagnardes bucoliques et des auberges de jeunesse au cœur palpitant des villes. Elles sont souvent parfaitement situées. En de nombreux endroits, il s’agit de bâtiments très originaux, que ce soit pour leur emplacement, leur passé historique ou leur architecture.

Summit Foundation

Summit FOUNDATION a pour objectif de diminuer l’impact environnemental des activités humaines dans des lieux à forte fréquentation, en proposant des solutions concrètes ainsi que des moyens de sensibilisation, tant à des collectivités publiques qu’à des entreprises.

Créée en janvier 2001, Summit FOUNDATION est une fondation suisse indépendante, à but non lucratif et reconnue d’utilité publique.

BE! Tourismus SA

Bern est le canton touristique le plus diversifié de Suisse. Les pages suivantes vont vous le prouver: des événements de classe internationale et des expériences de haut niveau, la nature dans toute sa splendeur et un extraordinaire sentiment de bonheur, des traditions vivantes et des coutumes palpables sont au rendez-vous. Sans oublier des voyages d’affaires qui font des participants des clients fidèles, et de grandes marques internationales – et le tout Made in Bern.

Pontresina

Le village de Pontresina se trouve à 1805 mètres d’altitude dans une vallée latérale et se distingue par son romantisme sauvage, son ensoleillement et du fait qu’il est à l’abri du vent. Il est également à proximité du massif de la Bernina qui comporte les deux sommets les plus célèbres de l’Engadine : le Piz Palü et le Piz Bernina. Ce dernier, qui culmine à 4049 mètres, est le plus haut sommet des Alpes orientales. Calme, action et variété y cohabitent harmonieusement. Les touristes se sentent inspirés dès leur arrivée dans ce village historique de l’alpinisme. Le charme des maisons traditionnelles de l’Engadine et l’élégance des grands hôtels datant de la Belle Epoque ramènent les visiteurs immédiatement à une époque où le monde vivait une période prospère.

Club Alpin Suisse CAS

Le Club Alpin Suisse CAS réunit celles et ceux que la montagne intéresse et favorise l’accès d’un large public aux sports de montagne. Il s’engage pour le développement durable et la sauvegarde de l’environnement alpin, lieu où l‘on pratique les sports de montagne. Le CAS respecte les montagnes, espace vital, culturel et économique et organise ses activités associatives en respectant autant que possible la nature et l‘environnement.

Eurobus AG

Partagez avec nous notre enthousiasme pour le confort à la carte. EUROBUS est la seule compagnie de bus suisse à proposer des voyages dans trois catégories. Le voyagiste se distingue de par le niveau de confort des bus, le choix des hôtels et le programme de voyage.

service2go AG

service2go AG propose tous les services que les clients attendent du commerce de détail spécialisé dans le sport. Notre centre de services moderne, avec notre propre logistique, garantit un service de haute qualité et une livraison dans le respect des délais.

Union des transports publics

Organisation faîtière des entreprises de transport public, l’Union des transports publics compte environ 130 membres ordinaires (entreprises de transport) et 180 membres amis du monde de l’industrie et de l’économie. L’UTP a été fondée en 1889 sous forme d’une coopérative.

SwissPass

SwissPass est bien plus qu’un simple abonnement de transports publics. Il permet également de profiter de nombreux services de partenaires. Vous pourrez l’utiliser pour déverrouiller votre voiture de location Mobility, faire tourner le portail d’accès de remontées mécaniques ou bénéficier de nombreuses autres offres spéciales. La palette de services est continuellement étoffée. Nous y intégrons progressivement des abonnements supplémentaires et des services partenaires.

Isuzu

En 2016, ISUZU a célébré son 100e anniversaire et est l’un des constructeurs de véhicules les plus traditionnels du Japon. ISUZU est depuis longtemps l’un des plus grands constructeurs de véhicules commerciaux au monde, et est même le plus important parmi les petits et moyens véhicules commerciaux. Depuis le lancement du D-Max en 1963, plus de 8 millions d’unités ont été vendues dans le monde entier.

Saastal Tourismus AG

Bienvenue dans la région de vacances de Saas-Fee/Vallée de Saas – c’est ici que vous commencez votre séjour dans les Alpes valaisannes. Entouré de dix-huit sommets de quatre mille mètres, un paysage de montagnes et de glaciers unique, plein de possibilités d’aventure, vous attend ici.

Chez nous, il faut être haut placé. Ce n’est pas sans raison que nous sommes LA station de vacances de haute montagne pour tous ceux qui cherchent et aiment les défis personnels. Faites l’expérience de la différence d’altitude sur nos sentiers de randonnée, nos pistes cyclables et nos pistes de ski. Que vous vouliez tester vos limites ou que vous recherchiez la détente et le plaisir, chez nous vous êtes au bon endroit.

Engadin St. Moritz Tourismus AG

L’Engadin est un paradis pour les sportifs et les aventuriers, un lieu d’inspiration et de tranquillité, une vallée offrant une nature authentique et pleine de trésors culturels. Tout le monde trouvera ici un endroit dont il pourra tomber amoureux. Découvrez votre lieu préféré en Engadin.

Flumserberg Bergbahnen AG

Vivez l’hiver de manière ludique en pratiquant le carving, le ski, le snowboard, le traîneau, la randonnée hivernale, les balades en chiens de traîneau … Flumserberg, la plus grande destination de sports d’hiver entre Zurich et Coire, offre une pure joie de vivre !

Porte des Alpes Tourismus

Les villages de montagne typiques de Villars-Gryon-Diablerets sont situés dans les Alpes vaudoises dans un environnement naturel préservé. Accessible par télécabine et train à crémaillère, le domaine skiable de 115 kilomètres de pistes s’étend de 1’200 à 3’000 mètres d’altitude et offre une gamme variée d’activités adaptées à tous les niveaux : snowparks, pistes de skicross et jardins de neige. De nombreuses activités sont également proposées aux non-skieurs, dont une piste de luge de 7 km de long. Une large gamme de logements pour tous les budgets est disponible dans les villages.

Skiclub Flawil

Le Skiclub Flawil, fondé il y a plus de 75 ans, est une association pour les amateurs de sports de neige. Nous partageons une passion commune pour les sports de neige. L’accent est mis sur les expériences partagées, que ce soit sur ou hors des pistes.

Le Skiclub Flawil organise des épreuves de polysport toute l’année et propose un programme varié. Il est également important pour le club que les sports de neige puissent également être pratiqués avec un petit budget. Pour cette raison, nos membres bénéficient de réductions à toutes nos occasions.

Membres amis

Office fédéral du sport OFSPO

L’Office fédéral du sport à Macolin encourage le sport et l’activité physique dans toute la Suisse. Il valorise leur nécessité et leur rôle positif pour la société. L’OFSPO est un centre de prestations, de formation et d’entraînement au service du sport. C’est aussi un centre de compétences en sciences du sport. De plus, il met en place les conditions optimales requises pour les installations sportives d’importance nationale.

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

Le SECO est le centre de compétence de la Confédération pour toutes les questions ayant trait à la politique économique.

Conférence des répondants cantonaux du sport

La Conférence des répondants cantonaux du sport (CRCS) est une conférence spécialisée de la CDIP. Tous les cantons y sont représenté, en règle générale par le chef de l’office cantonal du sport. La CRCS traite les thèmes liés au domaine du sport et activité physique.

ASSS Association Suisse des Services des Sports

Fondée en 1979, l’ASSS est l’association faîtière suisse des services des sports et des exploitants d’installations sportives. Deux sections la composent: celle de Suisse allemande et celle de Suisse romande/Tessin.

LCH

LCH est l’organisation faîtière des enseignantes et des enseignants suisses qui rassemble les associations cantonales d’enseignantes et d’enseignants ainsi que différentes associations professionnelles et associations par degré scolaire de Suisse.

Association des directrices et des directeurs d'écoles suisses

VSLCH est l’association faîtière des directrices et des directeurs d’écoles de Suisse alémanique et compte quelque 2000 membres originaires de 20 cantons. En tant qu’organisation professionnelle, VSLCH représente les intérêts des directions d’école au niveau national. VSLCH est le centre de compétences pour toutes questions relatives à la direction d’établissements scolaires.

Syndicat des enseignants romands SER

Le SER est à la fois un syndicat et une association professionnelle très ancienne qui a souvent su anticiper les problèmes et poser maintes réflexions de fond.

République et canton de Genève - DIP

Le département de l’instruction publique, de la culture et du sport regroupe l’ensemble du système scolaire genevois:

  • L’enseignement obligatoire (EO), qui comprend l’enseignement primaire (EP) et le cycle d’orientation (CO)
  • L’enseignement secondaire II, soit 15 établissements (collège de Genève, école de culture générale – ECG et Centre de la transition professionnelle (CTP) ), 7 centres de formation professionnelle, 1 collège pour adultes et 1 école de culture générale pour adultes

Kanton Graubünden - Graubünden.sport

Sa tâche principale est la mise en œuvre Le programme d’encouragement du sport de la Confédération « Jeunesse+Sport » dans le canton des Grisons. Celle-ci comprend principalement l’organisation de cours de formation et de perfectionnement pour les moniteurs des Grisons ainsi que le travail administratif pour le subventionnement des activités sportives dans les clubs. Toutes les activités dans le cadre de Jeunesse+Sport sont menées en étroite collaboration avec la Confédération et les autres cantons ainsi qu’avec les associations et clubs sportifs des Grisons.

L’école bouge

Grâce à davantage d’activité physique dans le quotidien scolaire, les enfants et les jeunes sont plus équilibrés et plus motivés. Les participants à « L’école bouge » profitent non seulement de ces avantages et de nombreux autres, mais contribuent également de manière importante à la bonne santé de nos jeunes.

Canton du Valais

Le Service du développement économique promeut et soutient un développement équilibré et durable de l’économie valaisanne par la mise en œuvre de la politique cantonale de l’économie, du tourisme et de la politique régionale. Il tient compte également de la stratégie de développement économique du Conseil d’Etat. En accord avec les besoins des clients, le service appuie les entreprises valaisannes existantes, les entreprises désirant s’implanter en Valais, les start-ups et les institutions. Il développe des concepts et des stratégies pour le développement économique durable dans l’intérêt général du canton. Il promeut l’innovation, fixe les conditions cadres favorables et coordonne les actions avec les différents acteurs économiques.

Sponsors
Partenaire